Prévenir vaut mieux que guérir

Un faux pas ou un moment d’inattention sont vite arrivés et peuvent entraîner de graves conséquences. SWICA soutient le programme de prévention «La sécurité au quotidien» de la Ligue suisse contre le rhumatisme et prône des entraînements réguliers.

Chaque année, ce ne sont pas moins de 285 000 personnes en Suisse qui se blessent en chutant à la maison, dans leur jardin ou pendant leurs loisirs. Le risque augmente avec l’âge. Près d’une personne sur trois de plus de 65 ans chute une fois par an, avec des conséquences parfois très graves.

Musculation et entraînement de l’équilibre

«Le risque de chute augmente avec l’âge et la baisse de la force, de la mobilité, du sens de l’équilibre, de la vue et de l’audition», explique Birgitta Rhomberg, chef de projet Soins intégrés chez SWICA. Des études prouvent que des séances régulières de musculation et d’entraînement de l’équilibre diminuent le risque de chute. «Elles permettent de se mouvoir avec une plus grande assurance et de mieux se réceptionner en cas de chute.»

C’est pourquoi SWICA soutient le programme «La sécurité au quotidien» de la Ligue suisse contre le rhumatisme. Des physiothérapeutes et des ergothérapeutes conseillent les seniors à domicile. «Nous recommandons en outre de suivre des cours de groupe à intervalles réguliers pour accroître le tonus musculaire et la mobilité», ajoute Birgitta Rhomberg.


Le site equilibre-en-marche.ch/trouver-un-cours propose un large éventail de cours. Nombre d’entre eux font l’objet d’un soutien financier par SWICA dans le cadre des assurances complémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *