Une vie plus facile à porter

Julijan Scap lutte contre l’embonpoint depuis son enfance. Sa frustration et le harcèlement qu’il subit à l’école l’empêchent d’être heureux. Il décide alors de se faire traiter dans une clinique d’amaigrissement. Grâce à l’assurance complémentaire hospitalisation HOSPITA PRIVÉE MONDE ENTIER, qui prend en charge son séjour, l’adolescent reprend pied dans une vie plus facile à porter.


Avec grand enthousiasme, Julijan revient sur son histoire et raconte comment il a déclaré la guerre aux kilos superflus. Son surpoids est une réalité depuis de longues années. Les limitations qui en résultent le font beaucoup souffrir: l’exercice physique est une torture, ses articulations sont douloureuses et ses camarades d’école se moquent de lui. Les consultations chez le pédiatre et la nutritionniste restent sans succès. Jusqu’au jour où Julijan entend parler à la télévision d’une clinique d’amaigrissement en Allemagne, qui accueille de jeunes patients. Il est tout de suite convaincu que c’est la solution qu’il lui faut.

Ses parents, qui le voient souffrir tous les jours, le soutiennent sans réserve dans son projet. Mais la ­désillusion est amère: ce genre d’établissement n’existe pas en Suisse. Le médecin de famille suggère à la maman de s’adresser à son assurance-maladie pour trouver une offre adéquate. Aussi­tôt, Alenka Scap appelle SWICA à l’aide. Sandra Aschmann, Care Manager chez SWICA, conseille et soutient Alenka Scap dans sa recherche d’une clinique pour son fils et sur tous les aspects en lien avec le séjour. Aujourd’hui encore, la mère de Julijan en est reconnaissante:

«SWICA nous a très bien accompagnés. Nous ne pensions pas être si bien couverts avec HOSPITA PRIVÉE MONDE ENTIER! Cela nous a beaucoup soulagés.»

Julijan et ses parents optent pour un séjour dans une clinique bava­roise. L’activité physique figure tous les jours au programme car le but est autant la réduction ­durable du poids que l’amélioration de l’état de santé. Les jeunes sont sensibilisés aux règles alimentaires pour continuer à corriger leurs habitudes une fois de retour chez eux. «A la clinique, j’ai appris à faire des choix dans les situations quotidiennes. Tout est permis, même un burger-frites de temps en temps. En contrepartie, on ne prend pas de dessert. Tout est une question d’équilibre: quand on desserre la vis à un endroit, il faut la resserrer à un autre», explique Julijan.

Le séjour s’achève par un test de performance qui fait le bilan des dix semaines de suivi. Julijan a perdu près de 25 kilos et a quasi­ment multiplié par quatre sa capacité de performance sportive. Le visage rayonnant de fierté, il affirme: «Le poids qui s’affiche sur la balance n’est qu’un nombre. Bien d’autres détails nous font remarquer qu’on a maigri: par exemple les vêtements, devenus trop grands, ou les articulations, qui ne font plus mal.»

Julijan entend bien maintenir son poids et même s’affiner encore un peu. Sa devise: «Fais-toi confiance! La réussite est en toi.» Et de fait, ce jeune de 15 ans a révélé une remarquable capacité à apprendre sur le sport, le mental et la nutri­tion et à en tenir compte dans tous les moments du quotidien. S’il a accepté de se confier, c’est pour dire aux autres enfants: «Vous voyez, j’y suis arrivé. Avec du plaisir et de la motivation: c’est le secret de la réussite!»


Le Care Management est une prestation gratuite pour les assurés SWICA et leurs proches. Près de 85 Care Managers répartis dans toute la Suisse interviennent dans la gestion de situations médicales complexes ou dans les moments difficiles de la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *