Et soudain, le souffle coupé

Daniela Friedauer ne fait plus confiance à son organisme: il est allergique à tout. Une réaction si violente qu’elle se retrouve à l’hôpital, persuadée qu’elle va mourir. santé24 vient à sa rescousse. Le médecin compétent l’accompagne du premier appel jusqu’au conseil nutritionnel, en passant par un examen en laboratoire, et lui permet de recommencer à manger sans crainte.

Je ne sais plus ce que j’avais mangé. Soudain, j’ai eu le souffle coupé. Je fus prise d’une crise de panique. J’ai pensé que j’allais mourir.» Daniela Friedauer a toujours eu une santé de fer. Pourtant, sans crier gare, son corps devient allergique à tout: pollens, poils d’animaux, aliments. Après avoir dû se rendre aux urgences de l’hôpital cantonal de Saint-Gall pour détresse respiratoire, Daniela Friedauer cesse de se nourrir. «J’avais peur de me retrouver en détresse respiratoire et de mourir.» Pour son mari, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Il convainc sa femme de demander de l’aide. Sur son insistance, la cliente SWICA de 57 ans télécharge l’application BENECURA et y saisit ses symptômes. L’application lui conseille d’appeler le service de télémédecine santé24. Daniela Friedauer suit la recommandation.

Accompagnement télémédical jusqu’à la solution

Le médecin de santé24 arrive très vite à la conclusion que les troubles de la patiente pourraient être provoqués par des allergies ou des intolérances alimentaires. Afin de confirmer ses doutes, le médecin fait appel à une conseillère interne en diététique. «Cette dernière s’est renseignée en toute simplicité, par téléphone, sur mes habitudes alimentaires et mes symptômes. Par ailleurs, j’ai tenu un journal de bord alimentaire pendant deux semaines.» Suite à ces mesures, la conseillère en diététique confirme les soupçons du médecin. Celui-ci adresse Daniela Friedauer au laboratoire partenaire Synlab le plus proche pour un examen plus poussé. «Rien n’a été laissé au hasard», se souvient la patiente. Elle se rend par deux fois au laboratoire: la première fois pour une prise de sang, la seconde pour un test respiratoire. «Les résultats m’ont sidérée. Je suis allergique à tout ou presque: tomates, épinards, choucroute, carottes, céleri, innombrables fruits, noix, lactose, et j’en passe.» Le médecin discute des résultats avec Daniela Friedauer et lui propose de faire une nouvelle fois appel à la conseillère en diététique pour un coaching téléphonique. Une offre que la femme d’affaires accepte sans hésiter.

Tout doit partir

La première mission que Daniela Friedauer se voit confier par la conseillère en diététique consiste à supprimer tous les aliments de sa cuisine, sans exception. Puis, elle va faire ses courses selon une liste établie par la conseillère. Sur cette liste figurent des aliments qu’elle peut manger sans crainte. Une liste pas très longue. «Voilà pourquoi mes menus sont très simples.» Le matin, elle mange des tartines de pain blanc au beurre et au miel. A midi, elle cuisine des pommes de terre ou du riz accompagnés de choux-raves, brocolis, choux-fleurs ou courgettes à la vapeur et de salade verte. Le tout agrémenté le plus souvent de poulet ou de poisson. Le soir, le menu se compose à nouveau de pain et de miel, parfois aussi de fromage.

«Beaucoup me plaignent de me voir réduite à des menus aussi monotones. Pourtant, je suis heureuse, car je peux à nouveau manger. Je suis soulagée de souffrir uniquement d’allergies et d’intolérances alimentaires et pas d’une grave maladie.» De temps en temps, elle s’accorde un petit verre de vin. «Pour trinquer avec tout le monde, même si, après, je suis couverte de plaques rouges.»


SWICA aux côtés de ses clients
Organisation de santé, SWICA se tient aux côtés de ses clients dans les moments difficiles et les accompagne sur le chemin de la guérison. L’offre de services va du premier contact via l’application BENECURA ou santé24 jusqu’au suivi par des Care Managers expérimentés, en passant par la prise en charge par un réseau de spécialistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Et soudain, le souffle coupé

Daniela Friedauer ne fait plus confiance à son organisme: il est allergique à tout. Une réaction si violente qu’elle se retrouve à l’hôpital, persuadée qu’elle va mourir. santé24 vient à sa rescousse. Le médecin compétent l’accompagne du premier appel jusqu’au conseil nutritionnel, en passant par un examen en laboratoire, et lui permet de recommencer à manger sans crainte.

Je ne sais plus ce que j’avais mangé. Soudain, j’ai eu le souffle coupé. Je fus prise d’une crise de panique. J’ai pensé que j’allais mourir.» Daniela Friedauer a toujours eu une santé de fer. Pourtant, sans crier gare, son corps devient allergique à tout: pollens, poils d’animaux, aliments. Après avoir dû se rendre aux urgences de l’hôpital cantonal de Saint-Gall pour détresse respiratoire, Daniela Friedauer cesse de se nourrir. «J’avais peur de me retrouver en détresse respiratoire et de mourir.» Pour son mari, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Il convainc sa femme de demander de l’aide. Sur son insistance, la cliente SWICA de 57 ans télécharge l’application BENECURA et y saisit ses symptômes. L’application lui conseille d’appeler le service de télémédecine santé24. Daniela Friedauer suit la recommandation.

Accompagnement télémédical jusqu’à la solution

Le médecin de santé24 arrive très vite à la conclusion que les troubles de la patiente pourraient être provoqués par des allergies ou des intolérances alimentaires. Afin de confirmer ses doutes, le médecin fait appel à une conseillère interne en diététique. «Cette dernière s’est renseignée en toute simplicité, par téléphone, sur mes habitudes alimentaires et mes symptômes. Par ailleurs, j’ai tenu un journal de bord alimentaire pendant deux semaines.» Suite à ces mesures, la conseillère en diététique confirme les soupçons du médecin. Celui-ci adresse Daniela Friedauer au laboratoire partenaire Synlab le plus proche pour un examen plus poussé. «Rien n’a été laissé au hasard», se souvient la patiente. Elle se rend par deux fois au laboratoire: la première fois pour une prise de sang, la seconde pour un test respiratoire. «Les résultats m’ont sidérée. Je suis allergique à tout ou presque: tomates, épinards, choucroute, carottes, céleri, innombrables fruits, noix, lactose, et j’en passe.» Le médecin discute des résultats avec Daniela Friedauer et lui propose de faire une nouvelle fois appel à la conseillère en diététique pour un coaching téléphonique. Une offre que la femme d’affaires accepte sans hésiter.

Tout doit partir

La première mission que Daniela Friedauer se voit confier par la conseillère en diététique consiste à supprimer tous les aliments de sa cuisine, sans exception. Puis, elle va faire ses courses selon une liste établie par la conseillère. Sur cette liste figurent des aliments qu’elle peut manger sans crainte. Une liste pas très longue. «Voilà pourquoi mes menus sont très simples.» Le matin, elle mange des tartines de pain blanc au beurre et au miel. A midi, elle cuisine des pommes de terre ou du riz accompagnés de choux-raves, brocolis, choux-fleurs ou courgettes à la vapeur et de salade verte. Le tout agrémenté le plus souvent de poulet ou de poisson. Le soir, le menu se compose à nouveau de pain et de miel, parfois aussi de fromage.

«Beaucoup me plaignent de me voir réduite à des menus aussi monotones. Pourtant, je suis heureuse, car je peux à nouveau manger. Je suis soulagée de souffrir uniquement d’allergies et d’intolérances alimentaires et pas d’une grave maladie.» De temps en temps, elle s’accorde un petit verre de vin. «Pour trinquer avec tout le monde, même si, après, je suis couverte de plaques rouges.»


SWICA aux côtés de ses clients
Organisation de santé, SWICA se tient aux côtés de ses clients dans les moments difficiles et les accompagne sur le chemin de la guérison. L’offre de services va du premier contact via l’application BENECURA ou santé24 jusqu’au suivi par des Care Managers expérimentés, en passant par la prise en charge par un réseau de spécialistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *