Un véritable cauchemar

La vie de Marianne Lendi bascule le jour où elle contracte une hernie discale. D’un instant à l’autre, la douleur a raison de cette femme d’ordinaire si active et joviale. Le Care Management SWICA l’a aidée à sortir de ce cauchemar.

Marianne Lendi ne tient pas en place. Lorsqu’elle ne travaille pas dans une grande surface de bricolage, elle s’adonne au jardinage, entreprend de nombreuses sorties ou s’occupe de ses petits-enfants. «Je peux enfin les porter à nouveau», se réjouit-elle. Il y a quelques mois, c’était encore impensable.

A la limite du supportable

En mai 2018, Marianne Lendi âgée alors de 57 ans, occupe un poste à ­responsabilité. «C’était une période assez stressante», se souvient-elle. Elle remarque que quelque chose ne va pas lorsqu’elle doit soulever plusieurs fois sa jambe pendant son travail, en raison de la douleur. La situation empire encore lorsque Marianne Lendi aide une collègue à porter une table. «J’ai ressenti des douleurs soudaines dans le dos. J’ai d’abord pensé que j’avais simplement présumé de mes forces.» Le soir, elle se sent un peu mieux, mais le réveil s’avère littéralement brutal: «Je ne savais plus comment me tenir. Couchée, assise ou debout, je ressentais une vive douleur.»

Sur la base des symptômes décrits, les médecins pensent à une hernie discale et font passer à Marianne Lendi une série de tests, tous négatifs. En raison de la douleur, elle est placée en arrêt maladie et suit une physiothérapie, sans succès: «La thérapeute ne pouvait même pas me toucher, tant mon dos était sensible», raconte-t-elle. Au bout de dix nuits sans sommeil, Marianne Lendi atteint la limite du supportable, tant sur le plan physique que psychique: «J’avais l’impression de vivre un cauchemar dont je devais me réveiller.»

Une intervention providentielle

Une thérapie de cinq jours est censée apaiser la douleur. Or, les nombreux médicaments n’apportent pas le soulagement espéré: «Ma tension a pris l’ascenseur. J’avais l’impression que ma tête allait exploser.» De nouveaux examens confirment le diagnostic: les douleurs sont occasionnées par une hernie discale. Les deux injections de cortisone effectuées ne produisent pas l’effet escompté. Marianne Lendi ne se reconnaît pas. «Je ne suis pas de nature ­douillette, mais je n’avais encore jamais ressenti de telles douleurs.»

Je ne savais plus comment me tenir. Couchée, assise ou debout, je ressentais une vive douleur.

Une connaissance lui conseille un jour de contacter le Care Manage­ment SWICA. La Care Manager Esther Albert se souvient: «Lorsque j’ai rencontré Marianne Lendi, elle était déjà très épuisée par la douleur et les médicaments.» Comme les traitements précédents se sont révélés vains, elle organise un second avis. Un neurochirurgien du réseau SWICA constate qu’une opération s’avère nécessaire. A l’issue de l’intervention, fin août, Marianne Lendi n’a plus de douleurs. Elle évoque les jours qui ont suivi l’opération: «Au début, je ne voulais pas y croire et souhaitais arrêter de prendre mes médicaments pour en avoir le cœur net.» La nouvelle réjouit aussi Esther Albert: «Deux jours après, elle m’assurait déjà, au téléphone, qu’elle ne ressentait plus aucune douleur. C’était incroyable de l’entendre.»

En novembre, Marianne Lendi recommence à travailler. Elle n’occupe plus son poste à responsabilité, mais se sent très bien dans sa nouvelle fonction: «Mon travail me plaît beaucoup, et surtout, mon dos ne me fait plus souffrir.»

Ce que SWICA a fait pour Marianne Lendi

  • Indication d’un neurochirurgien du réseau SWICA
  • Suivi avant et après l’opération
  • Soutien dans une période difficile

Le Care Management est une prestation gratuite pour les assurés SWICA et leurs proches. Près de 85 Care Managers dans toute la Suisse interviennent dans la ­gestion de situations médicales complexes ou dans les moments difficiles de la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *